Aller au contenu principal

La Bruyère Mathias à Braine-le-Château.

La Bruyère Mathias à Braine-le-Château.

Création officielle en 2021 Une superficie de 11,11 hectares

Le site de la Bruyère Mathias est situé au nord du village de Braine-le-Château, non loin des sources du ruisseau qui porte le même nom, et se prolonge par le ruisseau de Derrière les Monts. Il est constitué de la plaine alluviale du ruisseau de la Bruyère Mathias et d'une butte comprise entre le cours d'eau et la route de Hal.

Conservateur : Luc BERNARD
Email : bernardl(at)skynet.be
GSM : 0472/27.54.41

en savoir plus :

La création de cette réserve naturelle est le fruit d’une collaboration active entre la Commune de Braine-le-Château et l’asbl Natagora.

Jadis, la lande à bruyère couvrait de larges superficies sur ce versant sableux dominant la vallée du ruisseau de la Bruyère Mathias. Les pratiques agro-pastorales traditionnelles (pâturage, fauchage) ayant disparu, celle-ci s’est progressivement reboisée naturellement ou a été plantée de pins. Dans le cadre du projet LIFE BNIP(*), à l’initiative de Natagora, du Département Nature et Forêts du SPW et de la Commune de Braine-le-Château, propriétaire, cette parcelle de lande a été restaurée en 2019 par élimination des pins et étrépage (décapage de l’humus) en vue de mettre à jour les graines de la callune fausse-bruyère, en dormance dans le sol. Une clôture a été installée pour permettre l’entretien de la parcelle par un pâturage extensif. Les animaux choisis pour ce pâturage sont de race rustique et peuvent se contenter d’une alimentation très pauvre (pousses de ligneux, herbes sèches,…)
(*) pour Belgian Nature Integrated Project. Les travaux ont été financés par le FEADER et la Wallonie. Montant de la subvention : 59.421€ TVAC. (Sites : Ermitage et Bruyère Mathias)

Et Natura 2000 !

Presqu'entièrement inclus au site Natura 2000 (affluents brabançons de la Senne), il présente une intéressante mosaïque d'habitats, plus ou moins humides en fonction du relief, dont une série de biotopes d'intérêt communautaire, tels que de la forêt alluviale, des mégaphorbiaies et même des éléments de sources calcaires incrustantes. Anciennement, une lande à bruyère occupait une partie du site. La dernière observation (connue) de callune (Calluna vulgaris) remonte à 1983, mais le toponyme "Bruyère Mathias" laisse à penser que la lande devait occuper une surface beaucoup plus importante à l'époque.

L'objectif est de restaurer des conditions écologiques optimales à la régénération de la lande à bruyère, au départ du stock grainier présent dans le sol.

La Callune fausse-bruyère

A la fin de l’été, l’intense floraison mauve de la callune égaie la lande.

Elle attire de nombreux pollinisateurs, dont plusieurs espèces d’abeilles sauvages devenues rares.

La Petite Oseille

Cette petite plante vivace aux feuilles sagittées (en  forme de flèche) est abondante dans les pelouses sur sables acides. 

Elle est la plante hôte de la chenille du cuivré commun, un beau petit papillon orangé.

La Cicindèle champêtre

Véritable « T-Rex » miniature, ce coléoptère aux élytres verts est équipé d’impressionnantes mandibules lui permettant de chasser à la course les petits insectes rampants.
La larve, également carnivore, vit dans un terrier creusé dans le sable.

L’Orvet fragile

Ce curieux lézard sans pattes affectionne particulièrement les landes et lisières forestières où il trouve le gîte et le couvert (vers, limaces, insectes)

Panneau didactique à voir dans la réserve naturelle et téléchargeable

Partager sur :Email

Soutenez Natagora

Vous aimez la nature ? Aidez-la !

Participez avec Natagora à la préservation de l’environnement en Wallonie et à Bruxelles. Apportez votre voix à la nature en devenant membre de Natagora et soutenez activement nos actions en rejoignant notre groupe de volontaires.
 

JE DEVIENS MEMBREJE VOUS REJOINS

Faire un don

Vos dons rendent possibles toutes les actions de notre groupe de volontaires en faveur de la biodiversité. Déductibilité fiscale à partir de 40 € de dons par an.

JE FAIS UN DON